Rechercher


Newsletter

Recrutement dans la finance

Dogfinance.com vous propose le baromètre de l'emploi trimestriel, spécialisé dans les métiers de la finance. Voici la tendance du premier trimestre 2012.

 

Le volume de recrutement dans la finance a reculé au 1er trimestre 2012 de 4,9% par rapport au dernier trimestre 2011, dû certainement au contexte économique européen et aux Présidentielles de 2012.

 

Nous pouvons remarquer une baisse de la proportion de recrutement en Banque et Assurance et dans l'Audit et Comptabilité par rapport aux recrutements financiers globaux.

La cause serait le secteur de l'immobilier qui aurait pris une part de 3,5% plus importante dans le recrutement en finance.

L'audit et la comptabilité est le secteur ayant subi le plus cette cause avec une baisse de 2,6% sur les recrutements financiers.

 

Malgré la baisse générale des recrutement en finance, nous pouvons remarquer une hausse des contrats en CDI (+5,4%) par rapport aux contrats temporaires avec une proportion de plus des trois quarts des contrats durant le premier trimestre 2012.

Les contrats déterminés représentent quant à eux un peu plus d'un cinquième du volume du recrutement français.

 

L'Ile de France (33%) et la région Rhône Alpes (7,3%) sont toujours les deux régions en tête durant ce trimestre. Les régions PACA (4,5%) et Centre (4,1%) gagnent quant à elles plusieurs places au détriment des régions Pays de Loire (3,9%) et Lorraine (4,1%)

 

Les formations BAC+2 sont à toujours à l'honneur actuellement avec près de 2/3 des recrutements, dont principalement des comptables, ainsi que des commerciaux en Banque (Conseillers d'accueil et chargés de clientèle) et en Assurance. Elles progressent très légèrement de +0,3%.

Les formations BAC+4/+5 sont en recul avec -2,8%. Elles représentent un peu plus d'un quart des recrutements financiers.

 

Les confirmés sont la principale source de recrutement dans les entreprises, ce qui reste logique compte tenu du fait qu'ils représentent la plus grande partie des demandeurs d'emploi.

Les juniors représentent tout de même plus d'1/3 du volume de recrutement, proportion non négligeable en période de crise. Les entreprises gardent donc à l'esprit que parier sur l'avenir serait une stratégie RH gagnante.

 


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2015